Un rasoir solide

Alors voilà, pendant longtemps, j'ai eu un rasoir qu'on trouve en super-marché. Un de ces trucs qui doit vous rendre super viril (en ai-je besoin franchement ;-) ), dont le manche censé être sorti d'un laboratoire de conception est voué à être réutilisé, et on ne doit changer que la tête contenant les lames. Au final, ce manche n'est qu'un vulgaire bout de plastique, et la tête n'a rien de standard (c'est du propriétaire en somme), ce qui vous oblige à acheter toujours les mêmes lames.

Étant donné le prix de ces jeux de lames, je me suis tourné vers des rasoirs jetables pour essayer de trouver quelquechose d'un peu mieux. L'avantage est que je ne me sentais plus attaché à un modèle, et j'en ai essayé quelques uns. Mais voilà, ça reste tout de même cher, et surtout polluant. Car à chaque jeu de lame usé, on jette le manche en plus. Ce n'est pas négligeable.

Après tout ce temps, et une bonne quantité de bouts de plastique finissant dans ma poubelle, je me suis mis en quête d'une autre solution … Mon critère étant de trouver quelque chose de solide, donc durable, donc moins polluant (cette dernière déduction n'est pas systématiquement vraie, mais ne chipotons pas s'il vous plaît).

Étant convaincu que les solutions récentes ne me satisferaient pas, je me suis tourné vers les anciens modèles, ceux dont on ne parle plus. Après quelques recherches, je suis tombé sur cette discussion sur le forum eco-citoyen.org dont ressort deux solutions : le coupe-choux et le rasoir de sécurité traditionnel à lame unique.

À la lecture des commentaires sur l'habileté nécessaire à la manipulation du coupe-choux, je me suis tourné vers la deuxième solution. J'ai alors cherché près de chez moi, des revendeurs d'un rasoir de sécurité traditionnel. J'ai fait plusieurs pharmacies dans mon coin, et j'ai appelé quelques coutelleries, et rien ! Il faut dire que ce genre de rasoir n'est pas fait pour se vendre à tour de bras, mais plutôt pour se transmettre de génération en génération. D'ailleurs, même si il est difficile d'en trouver, on trouve facilement les lames en grandes surfaces, commercialisées par Gilette.

J'ai du donc fini par commander à une boutique dans l'Eure qui proposait plusieurs modèles. J'ai opté pour le classique de la marque Merkur à 26€. Ça fait maintenant un mois que je m'en sers et j'en suis vraiment très content. Bon, c'est vrai que j'ai eu un petit temps d'adaptation pour les premiers rasages, car l'orientation de la lame diffère un peu, et les sensations tactiles ne sont pas les mêmes.

bobuse.free.fr_blog_wp-content_img_524111.jpg

Il a un aspect vraiment robuste, fiable et pratique à manier. Sa conception est simple et peut se démonter complètement, ce qui facilite le nettoyage. Je viens juste de changer ma première lame (deux tranchants, un de chaque côté) après un peu plus d'un mois d'utilisation.

bobuse.free.fr_blog_wp-content_img_5238.jpg

Pour finir, voici les quelques liens que j'avais récoltés.

~~DISCUSSION~~

Afficher le texte sourceAnciennes révisionsDerniers changements

Copyright © Nicolas Dumoulin, 2008 — Droits